Prières & méditations

La vocation de saint Matthieu

Evangile selon St Marc, chapitre 2, 13-17

Jésus sortit de nouveau sur le rivage du lac ; toute la foule venait à lui, et il les instruisait.
En passant, il aperçut Lévi, fils d’Alphée, assis à son bureau de publicain (collecteur d’impôts). Il lui dit : « Suis-moi. » L’homme se leva et le suivit.
Comme Jésus était à table dans sa maison, beaucoup de publicains et de pécheurs vinrent prendre place avec Jésus et ses disciples, car il y avait beaucoup de monde. Même les scribes du parti des pharisiens le suivaient aussi, et, voyant qu’il mangeait avec les pécheurs et les publicains, ils disaient à ses disciples : « Il mange avec les publicains et les pécheurs ! » Jésus, qui avait entendu, leur déclara : « Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. Je suis venu appeler non pas les justes, mais les pécheurs. »

Retrouvez en ligne toutes les citations de la Bible ici

Dizainier - Signature (taille moyenne)

Share

Elie et le carmel

N’ayant pas de fondateur, les Carmes ont trouvé en Élie leur guide et leur Père ; ils ont retenu comme devise ses deux cris qui résument l’idéal carmélitain : « Il est vivant le Seigneur devant qui je me tiens ! » (1R 17,1 ;18,15) et « Je brûle de zèle pour le Seigneur, Dieu de l’univers ! » (1R 19, 10.14)

Retrouvez en ligne toutes les citations de la Bible ici

Dizainier - Signature (taille moyenne)

Share

Vocation d’Abraham

«Le Seigneur dit à Abram : Va-t’en de ton pays, de ta patrie, et de la maison de ton père, dans le pays que je te montrerai.  Je ferai de toi une grande nation, et je te bénirai ; je rendrai ton nom grand, et tu seras une source de bénédiction.  Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront ; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi.  Abram partit, comme le Seigneur le lui avait dit, et Lot partit avec lui. Abram était âgé de soixante-quinze ans, lorsqu'il sortit de Haran.  Abram prit Saraï, sa femme, et Lot, fils de son frère, avec tous les biens qu'ils possédaient et les serviteurs qu'ils avaient acquis à Haran. Ils partirent pour aller dans le pays de Canaan, et ils arrivèrent au pays de Canaan. Abram parcourut le pays jusqu'au lieu nommé Sichem, jusqu'aux chênes de Moré. Les Cananéens étaient alors dans le pays.  Le Seigneur apparut à Abram, et dit : Je donnerai ce pays à ta postérité. Et Abram bâtit là un autel au Seigneur, qui lui était apparu. Il se transporta de là vers la montagne, à l'est de Béthel, et il dressa ses tentes, ayant Béthel à l'occident et Aï à l'orient. Il bâtit encore là un autel au Seigneur, et il invoqua le nom du Seigneur. Abram continua ses marches, en s'avançant vers le midi. »  (Gn 12,1-9).

L'ordre de départ est total : il s'agit de tout quitter : pays, famille et maison familiale, pour partir dans un pays inconnu. Il serait difficile de concevoir un arrachement plus radical.

La place proéminente des promesses : elles occupent les versets 2 et 3, soit la plus grande partie de la parole de Dieu, ce qui est dire l'importance qui leur est donnée.

Retrouvez en ligne toutes les citations de la Bible ici

Dizainier - Signature (taille moyenne)

Share

Galates 5 16-25

«Voici donc ce que j'ai à vous dire : laissez le Saint-Esprit diriger votre vie et vous n'obéirez plus aux désirs de votre propre nature. Car notre propre nature a des désirs contraires à ceux de l'Esprit, et l'Esprit a des désirs contraires à ceux de notre propre nature : ils sont complètement opposés l'un à l'autre, de sorte que vous ne pouvez pas faire ce que vous voudriez. Mais si l'Esprit vous conduit, alors vous n'êtes plus soumis à la loi.
On sait bien comment se manifeste l'activité de notre propre nature : dans l'immoralité, l'impureté et le vice, 
le culte des idoles et la magie. Les gens se haïssent les uns les autres, se querellent et sont jaloux, ils sont dominés par la colère et les rivalités. Ils se divisent en partis et en groupes opposés ; ils sont envieux, ils se livrent à l'ivrognerie et à des orgies, et commettent d'autres actions semblables. Je vous avertis maintenant comme je l'ai déjà fait : ceux qui agissent ainsi n'auront pas de place dans le Royaume de Dieu.
Mais ce que l'Esprit Saint produit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bienveillance, la bonté, la fidélité,
la douceur et la maîtrise de soi. La loi n'est certes pas contre de telles choses ! Ceux qui appartiennent à Jésus-Christ ont fait mourir sur la croix leur propre nature avec ses passions et ses désirs. L'Esprit nous a donné la vie ; laissons-le donc aussi diriger notre conduite.»

Le message central de cette lettre aux Galates est simple: « nous ne sommes pas appelés à vivre selon des règles externes, mais selon une ‘loi interne’, c’est-à-dire par l’Esprit de liberté qui habite en nous! La phrase ‘marchez selon l’Esprit’ résume cet enseignement de Paul, et implique une consécration à Dieu au quotidien.

Retrouvez en ligne toutes les citations de la Bible ici

Dizainier - Signature (taille moyenne)

Share

Le jeune homme riche

« Il [Jésus] se mettait en route, – raconte l’Evangile de saint Marc – quand un homme accourut et, s’agenouillant devant lui, il l’interrogeait : “ Bon Maître, que dois-je faire pour avoir en héritage la vie éternelle ? ”. Jésus lui dit : “ Pourquoi m’appelles-tu bon ? Nul n’est bon que Dieu seul. Tu connais les commandements : Ne tue pas, Ne commets pas d’adultère, Ne vole pas, Ne porte pas de faux témoignage, Ne fais pas de tort, Honore ton père et ta mère ”. “ Maître, lui dit-il, tout cela je l’ai observé dès ma jeunesse ”. Alors Jésus fixa sur lui son regard et l’aima. Et il lui dit : “ Une seule chose te manque : va, ce que tu as, vends-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel ; puis, viens, suis-moi ”. Mais lui, à ces mots, s’assombrit et il s’en alla tout triste, car il avait de grands biens » (Mc 10, 17-22).

Jésus le regarda et l’aima.

Dans le récit évangélique, saint Marc souligne que « Jésus fixa sur lui son regard et l’aima » (cf. Mc 10,21). C’est dans le regard du Seigneur que réside le cœur de cette rencontre très particulière et de toute l’expérience chrétienne. Le christianisme, en effet, n’est pas d’abord une morale, mais une expérience de Jésus-Christ, qui nous aime personnellement, jeunes ou vieux, pauvres ou riches. Il nous aime même quand nous lui tournons le dos.

Retrouvez en ligne toutes les citations de la Bible ici

Dizainier - Signature (taille moyenne)

 

Share

Dans Les Psaumes, lieu privilégié de la prière, paraît clairement l’appel de Dieu : "Le Dieu des dieux, le Seigneur, parle et convoque la terre du soleil levant jusqu’au soleil couchant" (Ps 49, 1) ou encore : "Quand tu criais sous l’oppression, je t’ai sauvé ; je répondais" (Ps 81, 8). Dans ces textes, l’homme entend que Dieu l’appelle dans la vie quotidienne, pris dans ses difficultés ou dans la simple disponibilité du cœur, pour lui manifester sa volonté et son amour et, par là-même, sa vocation. "Tu as ouvert mes oreilles… alors j’ai dit, voici je viens" (Ps 39, 7.8)

Retrouvez en ligne toutes les citations de la Bible ici

Dizainier - Signature (taille moyenne)

Share

La vocation, appel de l’Esprit saint
Un appel de l’Esprit à être au service de l’Église et du monde pour le Royaume.

La Parole de Dieu (Matthieu 25, 31-40)

« Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, et tous les anges avec lui, alors il siégera sur son trône de gloire. Toutes les nations seront rassemblées devant lui ; il séparera les hommes les uns des autres, comme le berger sépare les brebis des chèvres : il placera les brebis à sa droite, et les chèvres à sa gauche. Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : "Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la création du monde. Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais .un étranger, et vous m’avez accueilli ; j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi !" Alors les justes lui répondront :
"Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu…? Tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ? Tu avais soif, et nous t’avons donné à
boire ? Tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ? Tu étais nu, et nous t’avons habillé ? Tu étais malade ou en prison… Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ?" Et le Roi leur répondra : "Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait." »

La vocation chrétienne n’est pas une aventure purement personnelle et intérieure. Dans la cité comme dans l’Église, nous sommes appelés à mettre nos multiples dons au service des autres.

La tâche des chrétiens est de collaborer à l’avènement d’un monde plus juste, plus humain, selon le cœur de Dieu.

Retrouvez en ligne toutes les citations de la Bible ici

Dizainier - Signature (taille moyenne)

Share